De la bonne pratique sportive

Lorsqu’on se lance dans une activité sportive, cette pratique doit, à mon avis, être :

  • consciente: on ressent ce que l’on fait; on met de l’intention dans les gestes ou dans les postures
  • intellectuelle: on réfléchit à ce que l’on fait; on ne subit pas.
  • flexible: pas de séances types, d’exercices idéals, mais des séances variées, cadrées à son état du jour, et des exercices adaptés.
  • répétitive: un bon exercice automatisé sera votre meilleur allié, surtout en ce qui concerne les bases.
  • progressive: quand on maîtrise un niveau, alors et seulement alors on peut intensifier ou diversifier.
  • controlée: on s’auto-régule en fonction des douleurs, des limitations. On apprend à reconnaître et éviter les compensations qui viennent parasiter l’exercice, la position.
  • intelligente: elle devra être utile à notre quotidien, soit par la posture qu’elle crée, soit par le bien être qu’elle procure.
  • précise: il faut toujours respecter les lois de la biomécanique.
  • exigeante: motivation et concentration, voilà les clés d’une bonne exécution.
  • symétrique; et si elle ne l’est pas, il est nécessaire de corriger les asymétries par un complément d’exercices.
  • douce et préventive: elle ne doit pas porter atteinte aux articulations.
  • agréable: plaisir, amusement, ou bien être; à chacun son moteur!