Se redresser: pourquoi et comment?

Auto-grandissement

Etirement axial actif

L’idée est la même: étirer son dos, se grandir.

On s’allonge, et on s’amincit

Les courbures de la colonne vertébrale s’effacent.

Cela concerne tous les plans: sagittal, frontal, transversal…

Cela concerne donc les courbures physiologiques comme les pathologiques: les scolioses ou attitudes scoliotiques, mais aussi les courbures accentuées ( hyper-lordoses, cyphoses ) ou inversions de courbures ( dos plat )

On sollicite ainsi les muscles para-vertébraux, véritables tuteurs de notre colonne vertébrale.

Le plus important c’est d’avoir une poussée vers le haut ET vers le bas, en même temps: si vous enfoncez uniquement les fesses dans votre siège, vous vous tassez; et si vous poussez uniquement votre tête vers le haut, vous vous cambrez.

La bonne solution: faire les deux efforts en même temps.

Lorsque vous êtes debout, de la même façon, repoussez le sol avec vos pieds ET imaginez que vous portez un poids sur la tête.

Allongez bien la nuque par le recul du menton

Vous devez alors sentir que le ventre est rentré, que vous vous êtes allongé, et vous pouvez ressentir le travail des muscles le long de votre colonne vertébrale.

Si on y associe la respiration, en partant du bas du ventre ( en dessous du nombril ), lors de l’expiration, on va dans le sens de l’auto-grandissement. Mais attention alors à ne pas vous enrouler; au contraire, gardez de l’espace entre la poitrine et le bassin, et repoussez bien le sommet du crâne vers le plafond.

La contraction des muscles abdominaux inférieurs ( transverse inférieur ) est concomitante avec la contraction des muscles du dos ( muscles multifides, entre les apophyses épineuses des vertèbres), et cette synergie aide à l’érection de la colonne, comme un mât.

Si vous commencez par une contraction du périnée, en tout début d’expiration ( retenir une envie), c’est encore plus fort: la contraction du transverse inférieur sera automatique et engendrera le mouvement de tout le bas du tronc.

Cet étirement va donc stimuler la musculature mais aussi la vascularisation et la décoaptation des vertèbres, et donc lutter contre l’ostéoporose et soulager les pincements.

Alors, redressez vous!

Je vous propose ici une vidéo pour vous entrainer  ( travail de l’autograndissement et des abdominaux profonds, par S Zatta, formateur chez De Gasquet Institut ): ne vous arrêtez pas à l’amateurisme de la prise d’images, et concentrez vous sur les consignes en toute confiance.