Adapter son exercice

Les flexions de cuisses sont trop difficiles?

 – Vous sentez votre ventre sortir, lors du mouvement?

         Ceux sont les Grands droits qui se contractent et viennent parasiter l’exercice. 

  –  Vous sentez que vous vous cambrez lors de l’élévation d’une cuisse?

         C’est le Psoas qui tire sur les vertèbres lombaires et les entraine en lordose.

→ Pour faciliter l’exercice, glissez une hauteur sous le bassin: la position en déclive aide à bien exécuter le mouvement, décharge le Périnée, et améliore le ressenti.

→ Variez la nature des supports: chaque accessoire offre des avantages et des inconvénients. 

    – Une petite balle ( de tennis ou de hand ) placée sous le sacrum, peut participer à la prise de conscience de la contraction du Périnée, lors du Périnée Expire qui initie le mouvement. Mais il n’y a pas beaucoup de hauteur, et pour certain, ce sera désagréable.

    – Une brique de Yoga sous le bassin: c’est un support stable, mais parfois un peu dur pour certaines morphologies. Il existe plusieurs types de briques: mousse, liège, bois…, plus ou moins large, plus ou moins épaisse.

    – Un coussin ou une couverture pliée, si les os sont un peu sensibles, apportera hauteur, stabilité et confort.

    – Un petit ballon (gros ou petit, gonflé ou partiellement dégonflé ) pour l’instabilité, intéressante à travailler: plus le ballon est large et mou, plus c’est haut, confortable et stable.

   – Le ballon cacahouète apporte davantage d’élévation, et de stabilité puisque le bassin repose complètement. Là aussi, vous pouvez jouer sur le degré de fermeté, en le gonflant plus ou moins.

 ⇒ Choisissez un accessoire, et recommencez l’exercice, en gardant toujours une main de contrôle sur le ventre. 

⇒ Amusez vous à varier les supports et à progressivement diminuer la hauteur de surélévation, jusqu’à revenir bassin au sol. 

Et pour la pratique, c’est ici!